Menu
En bonne santé, tous les contrats se valent.
En cas d'ennui médical, on apprécie la qualité
01 34 16 26 60
5 Rue Eugène Legendre
95580 Andilly
  • Slider images
Vous appréciez, partagez !
Beam Assurance Télèphone01 34 16 26 60
Adresse5 Rue Eugène Legendre
95580 Andilly

Régime Obligatoire - BEAM Prévoyance Médicale

Mieux comprendre ses lacunes et insuffisances

De deux choses l’une :
  soit que la garantie Invalidité-Décès de notre régime obligatoire nous donne des garanties suffisantes pour faire face à nos charges professionnelles et familiales, soit qu’il ne les donne pas. Cette question est donc primordiale car il n’est pas question de vous inciter à souscrire des garanties qui ne seraient pas strictement nécessaires.

Or, plutôt que de recopier les montants de garanties,
  les conditions de services et les limites des régimes Invalidité-Décès de la Carmf ou de la Carpimko, c’est-à-dire : ce que donnent vos régimes obligatoires et quand ils le donnent, nous préférons passer tout de suite à l’étape suivante : ce que vos régimes ne donnent pas, c’est-à-dire : leurs lacunes ou faiblesses de garanties. Voici donc, sans esprit de critique négative mais simplement d’objectivité, le bilan des lacunes principales de ces régimes obligatoires :
  • Rien les 3 premiers mois d’arrêt de travail pour médecins, pédicures, kiné., chirurgiens-dentistes;
  • Indemnités Journ. insuffisantes au 91e jour et même nulles pour pharmaciens et vétérinaires;
  • Pas d’exercice partiel prévu, la 1ère année, en Indemnités Journalières à 50%:
  • En cas de séquelles définitives, pas de rente pour les médecins en cas d’invalidités partielles professionnelles, c’est-à-dire pour les invalidités de 40%, 60%, et même 80% (la Carpimko intervient à partir de 66% d’invalidité avec 753 €/mois en 2018, sauf erreur : est-ce la peine de le signaler ?)
  • en décès : capital trop faible, même pour les médecins, vu les charges.
 NOTRE CONSEIL : 
  Lire et relire cette analyse pour prendre conscience de l‘étendue de ces lacunes. Il est évident qu’il faut des Indemnités Journalières sérieuses les 3 premiers mois d’arrêt de travail et, au 91e jour, un complément bien calculé aux Indemnités Journ. du régime obligatoire; en invalidité professionnelle, il faut une rente la plus efficace possible pour garantir la plage des invalidités non garanties (ou mal garanties) par le régime obligatoire, c‘est à dire de 33% jusqu’à 100%, taux où intervient le régime obligatoire en général. Attention ! gadget à la mode : se "garantir" à partir de 16% ou 20% d'invalidité, sans réaliser que la rente partielle devient ridicule et qu'en pratique, cette rente n'est pas efficace même si, psychologiquement, on se sent "bien garanti".
En ce qui concerne ces lacunes, on peut les ignorer et ne pas prendre le temps de se garantir efficacement. Mais gare à la casse en cas de pépin ! Nous connaissons tous des praticiens dans les plus graves ennuis financiers parce que frappés par une maladie ou un accident sans prévoyance volontaire ou souscrite à la va-vite, sans étude approfondie de ce qui est indispensable et ce qui est gadget. En prévoyance, sérieux et professionnalisme sont nécessaires, comme en médecine.
Avis de nos clients
Haute de page Itinéraire Contact
01 34 16 26 60