beam prévoyance

Prévoyance infirmière libérale

Dans le secteur médical, les infirmières libérales jouent un rôle crucial. Cependant, leur métier est également associé à des risques et des incertitudes. Dans ce contexte, la prévoyance s’avère être un pilier essentiel pour garantir une sécurité financière et un bien-être durable. Cet article, vous présente tout ce que vous devez savoir sur la prévoyance pour les infirmières libérales.

N

Un contrat sur mesure !

Les experts de BEAM Prévoyance répondent à toutes vos questions sur vos garanties de prévoyance.

N

Votre adhésion à la CARPIMKO

Vous êtes couvert(e) en cas de maladie et d’hospitalisation, en cas d’accident entrainant une invalidité temporaire ou permanente, et en cas de décès. Mais attention aux critères de garantie et d’éligibilité ! Le contrat de prévoyance CARPIMKO vous propose des indemnités inférieurs

N

Le contrat de prévoyance BEAM

Des garanties claires et des indemnisations en indemnités journalières, en rente d’invalidité ou en cas de décès à la hauteur de vos besoins. Nos experts vous présenteront vos différentes options et niveaux d’indemnisations. Notre contrat est adapté et surtout évolutif, au fur et à mesure de vos évolutions personnelles et professionnelles.

Adhérez au meilleur contrat de Prévoyance Infirmières libérales avec BEAM !

La prévoyance est un système d’assurances qui permet aux professionnels, y compris les infirmières libérales, de se prémunir contre les aléas de la vie tels que la maladie, les accidents ou l’invalidité. Elle offre une couverture financière qui complète les prestations de la Sécurité sociale et de la CARPIMKO, garantissant ainsi une meilleure protection en cas d’arrêt de travail prolongé ou d’autres événements imprévus.

Les contrats de prévoyance peuvent inclure diverses garanties, allant des indemnités journalières au versement de rentes ou de capitaux en cas d’invalidité ou de décès. Ils offrent également des services complémentaires pour accompagner les infirmières dans leur parcours professionnel.

Définition prévoyance pour infirmières libérales – les risques Couverts

Les contrats de prévoyance couvrent une gamme étendue de risques, notamment :

  • Maladie et hospitalisation
  • Accidents du travail ou de la vie privée
  • Invalidité temporaire ou permanente
  • Décès

Ces garanties permettent aux infirmières libérales de maintenir un niveau de vie stable, même en cas de coup dur. Elles offrent également une tranquillité d’esprit, sachant que leur famille sera financièrement protégée en cas de décès prématuré.

Les avantages d’une prévoyance infirmières

Souscrire à une prévoyance offre de nombreux avantages, dont :

  1. Sécurité Financière : Une couverture financière complète en cas d’arrêt de travail, garantissant ainsi un revenu stable.
  2. Protection Familiale : Des garanties qui s’étendent à la famille, offrant une protection financière en cas de décès.
  3. Accompagnement Personnalisé : Des services d’accompagnement pour aider les infirmières à naviguer dans les périodes difficiles, y compris l’accès à des professionnels de la santé mentale et des conseillers juridiques.
  4. Avantages Fiscaux : La possibilité de déduire les cotisations de prévoyance du revenu imposable, conformément à la loi Madelin.

Adhérez au meilleur contrat de prévoyance en tant qu’infirmière 

Les experts de BEAM Prévoyance sauront vous guider et vous proposer un contrat sur mesure en ligne avec vos besoins, évolutif avec le temps. Quelles que soient vos questions ou votre problématique, BEAM Prévoyance vous apportera les réponses les plus adaptées à votre exercice libéral en tant qu’infirmière.

La protection sociale actuelle

La Sécurité Sociale et les prestations de la CARPIMKO

Les infirmières libérales bénéficient d’une protection sociale de base offerte par la Sécurité sociale et la CARPIMKO. En cas d’arrêt de travail, la Sécurité sociale offre une indemnisation jusqu’à trois mois, après quoi la CARPIMKO prend le relais, offrant des indemnités journalières en cas d’arrêt de travail prolongé, ainsi que des prestations en cas d’invalidité ou de décès.

Cependant, il est important de noter que ces prestations sont la plupart du temps insuffisantes pour maintenir un niveau de vie stable, d’où la nécessité de souscrire à une prévoyance complémentaire.

Limites de la protection sociale actuelle pour infirmières

Bien que la protection sociale actuelle offre une certaine sécurité, elle présente plusieurs limites :

Niveau d’Indemnisation Insuffisant

Les indemnités journalières de la Sécurité Sociale et de la CARPIMKO sont souvent inférieures au revenu habituel des infirmières, ce qui peut entraîner des difficultés financières. Voici un aperçu des niveaux et montants d’indemnisation :

  1. Sécurité sociale : Les infirmières libérales affiliées à la Sécurité sociale peuvent prétendre à des indemnités journalières en cas d’arrêt de travail, dès le 4ᵉ jour d’arrêt. Le montant de ces indemnités est calculé sur la base du revenu annuel moyen des trois dernières années, et est plafonné à un certain montant. Actuellement, l’indemnité journalière maximale est de 50.58 € bruts (données au 1er janvier 2023).
  2. CARPIMKO : À partir du 91ᵉ jour d’arrêt de travail, la CARPIMKO prend le relais de la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie). Les indemnités journalières versées par la CARPIMKO sont également calculées sur la base du revenu annuel moyen des trois dernières années. Le montant de ces indemnités varie en fonction de la durée de l’arrêt de travail et du niveau de cotisation de l’infirmière.

Il est important de noter que ces indemnités peuvent être insuffisantes pour couvrir les dépenses quotidiennes, surtout si l’arrêt de travail est prolongé. De plus, les infirmières libérales doivent faire face à des charges fixes, telles que les loyers de cabinets et les remboursements d’emprunts, qui ne sont pas suspendues pendant les périodes d’arrêt de travail. Cela peut créer une pression financière significative, d’où l’importance de souscrire à une prévoyance complémentaire pour garantir une meilleure protection financière.

Les indemnités journalières de la Sécurité sociale et de la CARPIMKO sont toujours bien inférieures au revenu habituel des infirmières, ce qui, sans une assurance complémentaire prévoyance, peut entraîner des difficultés financières.

Délais de carence de la prévoyance CARPIMKO pour infirmières

Les indemnités ne sont versées qu’après un certain délai, laissant les infirmières sans revenu pendant cette période. Voici une explication des délais de carence mis en place par la Sécurité Sociale et la CARPIMKO :

  • Sécurité sociale : En général, la CPAM impose un délai de carence de 3 jours. Cela signifie que les infirmières libérales ne reçoivent pas d’indemnités journalières pour les trois premiers jours d’arrêt de travail. Cependant, il est à noter que ce délai de carence a été supprimé temporairement pendant la pandémie de COVID-19 pour encourager les professionnels de santé à prendre les mesures nécessaires en cas de symptômes de la maladie.
  • CARPIMKO : La CARPIMKO, quant à elle, ne commence à verser des indemnités journalières qu’après une période de 90 jours d’arrêt de travail continu. Ce délai est conçu pour couvrir les arrêts de travail de longue durée, et non les arrêts de courte durée. Ainsi, pendant les 90 premiers jours, les infirmières libérales doivent soit compter sur les indemnités de la Sécurité sociale, soit sur leur épargne personnelle ou une assurance prévoyance complémentaire pour subvenir à leurs besoins.

Ces délais de carence peuvent créer des difficultés financières, en particulier en cas d’arrêt de travail prolongé. Il est donc essentiel pour les infirmières libérales de prévoir une prévoyance complémentaire qui peut offrir une couverture dès le premier jour d’arrêt de travail, garantissant ainsi une sécurité financière continue.

Couverture limitée de la CARPIMKO

La couverture offerte par la Sécurité sociale et la CARPIMKO est limitée à certains événements, laissant des lacunes importantes en cas d’accidents ou de maladies graves.

Témoignages d’infirmières libérales sur leur couverture santé

Pour illustrer les limites de la protection sociale actuelle, voici quelques témoignages d’infirmières libérales :

  • Marie, 45 ans : « Après un accident de voiture, j’ai dû arrêter de travailler pendant plusieurs mois. Les indemnités de la Sécurité sociale étaient insuffisantes pour couvrir mes dépenses quotidiennes, et j’ai dû puiser dans mes économies pour joindre les deux bouts. »
  • Sophie, 38 ans : « Lorsque j’ai été diagnostiquée avec une maladie chronique, j’ai réalisé que la protection sociale de base ne couvrait pas tous les frais médicaux associés à mon traitement. J’ai dû souscrire à une prévoyance complémentaire pour garantir une meilleure couverture. »
  • Jean, 50 ans : « En tant qu’infirmier libéral, j’ai toujours su que ma protection sociale était limitée. C’est pourquoi j’ai choisi de souscrire à une prévoyance dès le début de ma carrière, me garantissant ainsi une sécurité financière en cas d’imprévu. »

Des questions sur la CARPIMKO pour infirmières libérales

BEAM Prévoyance, spécialiste des la prévoyance professions libérales, saura vous faire éviter les pièges et vous aidera à comprendre les limites de la CARPIMKO. N’hésitez pas à nous contacter pour toute question concernant votre contrat de prévoyance et de retraite.

Les offres de prévoyance complémentaire pour infirmières libérales

Présentation des différentes offres disponibles

Il existe une multitude d’offres de prévoyance complémentaire disponibles sur le marché, chacune proposant des garanties et des tarifs différents. Il est donc essentiel de comparer les offres et de choisir celle qui répond le mieux à vos besoins et à votre budget.

Comparaison des garanties et des coûts – prévoyance infirmières libérales

Lors de la comparaison des offres de prévoyance, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs, dont :

  • Le Niveau de Garantie : Les garanties offertes par chaque contrat, y compris le montant des indemnités journalières, les prestations en cas d’invalidité ou de décès, et les services complémentaires.
  • Les Critères de Garantie : Les critères de garantie doivent être clairement compris avant la signature du contrat de prévoyance, afin de vous assurer qu’ils correspondent à vos attentes.
  • Le Coût des Cotisations : Le montant des cotisations mensuelles ou annuelles, qui peut varier en fonction du niveau de garantie choisi et de l’âge de l’assuré.
  • Les Exclusions et Limitations : Les exclusions et limitations de chaque contrat, y compris les délais de carence et les exclusions pour certaines maladies ou accidents.

Conseils pour choisir un contrat de prévoyance adaptée aux infirmières libérales

Pour choisir une prévoyance adaptée, il est conseillé de :

  1. Évaluer vos Besoins : Évaluez vos besoins en termes de couverture financière, en tenant compte de votre situation familiale et financière.
  2. Consulter un Conseiller : Consultez un conseiller en prévoyance pour vous aider à choisir le contrat le plus adapté à vos besoins.
  3. Comparer les Offres : Votre conseiller doit être en mesure de vous présenter les différentes offres, en tenant compte des garanties, des coûts et des exclusions de chaque contrat.

Tableau des garanties de la CARPIMKO

Présentation détaillée des garanties pour les infirmières

La CARPIMKO offre une gamme de garanties pour protéger les infirmières libérales en cas d’arrêt de travail. Voici un tableau détaillé des garanties offertes :

Tableau de prévoyance arrêt de travail infirmières

Type de Garantie

Presation de prévoyance

Montant presatation

Type de Garantie

Indemnités journalières

Presation de prévoyance

Versement d’indemnités journalières en cas d’arrêt de travail dû à une maladie ou un accident

Montant presatation

Variable en fonction de la durée de l’arrêt de travail

Type de Garantie

Invalidité

Presation de prévoyance

Versement d’une rente en cas d’invalidité permanente

Montant presatation

Variable en fonction du degré d’invalidité

Type de Garantie

Décès

Presation de prévoyance

Versement d’un capital aux bénéficiaires en cas de décès

Montant presatation

Variable en fonction du contrat souscrit

Les indemnités en cas d’invalidité et de décès

En cas d’invalidité, la CARPIMKO offre une rente qui varie en fonction du degré d’invalidité de l’assuré. Cette rente permet de compenser la perte de revenus due à l’invalidité.

En cas de décès, la CARPIMKO verse un capital aux bénéficiaires désignés par l’assuré, garantissant ainsi une protection financière pour la famille de l’assuré.

Exemples Concrets de Calcul des Indemnités

Pour illustrer le fonctionnement des garanties de la CARPIMKO, voici quelques exemples concrets de calcul des indemnités :

  1. Cas d’une Maladie : Une infirmière libérale est en arrêt de travail pour une durée de six mois en raison d’une maladie. Elle reçoit des indemnités journalières de la CARPIMKO, calculées en fonction de son revenu annuel moyen des trois dernières années et de son niveau de cotisation.
  2. Cas d’un Accident : Un infirmier libéral est victime d’un accident qui entraîne une invalidité permanente de 50%. Il reçoit une rente d’invalidité de la CARPIMKO, calculée en fonction de son degré d’invalidité et de son revenu annuel moyen.
  3. Cas d’un Décès : En cas de décès d’une infirmière libérale, la CARPIMKO verse un capital aux bénéficiaires désignés, calculé en fonction du contrat souscrit par l’assuré.

Conseils pratiques pour les infirmières libérales

Comment souscrire à une prévoyance ?

Pour souscrire à une prévoyance, voici les étapes à suivre :

  • Évaluation des Besoins : Évaluez vos besoins en termes de couverture financière, en tenant compte de votre situation familiale et financière.
  • Trouver le bon conseiller expert en prévoyance : Recherchez les offres de prévoyance disponibles sur le marché est un métier qui risque de vous prendre beaucoup de temps et d’énergie, sans aucune garantie de trouver le contrat qui vous convient au mieux. Contactez un conseiller de la société BEAM-Prévoyance qui saura au mieux vous guider.
  • Souscription du Contrat : Une fois que vous avez choisi le contrat qui vous convient, procédez à la souscription en fournissant les documents nécessaires et en remplissant le formulaire de souscription.

Prévoyance infirmières libérales : Les pièges à éviter

Lors de la souscription à une prévoyance, il est important d’éviter certains pièges, dont :

  1. Sous-estimation des Besoins : Évitez de sous-estimer vos besoins en termes de couverture financière, afin de ne pas vous retrouver avec une couverture insuffisante en cas d’imprévu.
  2. Négligence des Exclusions et des critères de garantie : Faites attention aux exclusions et limitations de chaque contrat, afin de ne pas vous retrouver sans couverture pour certains événements.
  3. Choix d’un Contrat Inadapté : Évitez de choisir un contrat qui ne correspond pas à vos besoins, en prenant le temps de comparer les offres et de consulter un conseiller en prévoyance.

Les avantages fiscaux liés à la prévoyance

La souscription à une prévoyance offre également des avantages fiscaux, conformément à la loi Madelin. Les cotisations versées au titre de la prévoyance sont déductibles du revenu imposable, permettant ainsi de réduire la charge fiscale des infirmières libérales.

En conclusion, la prévoyance est un élément essentiel pour garantir une sécurité financière et un bien-être durable pour les infirmières libérales. En comprenant les avantages de la prévoyance et en choisissant un contrat adapté, les infirmières peuvent se protéger contre les aléas de la vie et garantir une meilleure qualité de vie pour elles-mêmes et leur famille.

Infirmières libérales vous n’êtes pas seules !

Les experts de BEAM Prévoyance savent qu’en cas d’accident de la vie ou de maladie, le contrat de base de la CARPIMKO ne vous permettra pas vous en sortir financièrement. Indemnités journalières et rentes d’invalidité, dans l’hypothèse où vous les recevez, ne suffiront pas ! Faites-vous accompagner, vous n’êtes pas seul(e)s ! 

FAQ – Questions / Réponses sur la prévoyance des infirmières libérales

BEAM prévoyance apporte les réponses aux questions des infirmières libérales les plus fréquemment posées concernant l’assurance prévoyance libérale des infirmières

5/5 - (1 vote)